Savoir fêter les victoires dans l’entreprise

L’ère des félicitations et des récompenses dans l’entreprise est-elle enfin arrivée? Les salariés vont-ils pouvoir être félicités pour une réalisation particulière, à l’instar des sportifs qui ne manquent pas de célébrer une victoire? En réalisant que la célébration d’une réussite pouvait être salutaire tant pour le salarié que pour l’entreprise, les gestionnaires et chefs d’entreprise laissent, dorénavant, libre cours à leur imagination pour souligner adéquatement petits comme grands succès.

 

Des petits gestes aux conséquences insoupçonnées
Et si votre gestionnaire décidait de vous féliciter pour l’excellente initiative prise le mois dernier, de gratifier votre équipe pour avoir respecté une échéance ce trimestre, de récompenser votre service pour l’atteinte d’un objectif intermédiaire dans le cadre d’un projet annuel, de souligner vos cinq ans d’ancienneté dans l’entreprise ou encore d’organiser une fête avec remise de prix mettant en valeur les qualités de chacun. Wow, de quoi vous faire tourner la tête! Mais, sachez que votre chef s’y retrouvera à offrir toutes ces récompenses. La mise en valeur d’un salarié et la reconnaissance d’un travail… il n’en faut pas plus pour que le moral de votre collègue Alexandre soit au beau fixe, pour que la motivation de Diane s’améliore, pour que le sentiment d’appartenance de Victor à l’équipe s’accroisse de façon tangible, pour que Shanelle soit encore plus productive et pour que Diego déborde d’une énergie positive. Un cercle vertueux est ainsi créé : un climat de travail positif, des salariés fortement impliqués.

 

Quand le fond n’est pas si anodin
Alors qu’il n’est pas toujours facile, en tant que salarié, d’accepter des félicitations, dites-vous que votre boss pourrait lui aussi avoir, de son côté, quelques difficultés à vous émettre des compliments ou à souligner la belle réalisation de votre équipe. Pas toujours facile pour un gestionnaire – qui n’a que chiffres, tableaux et ratios en tête – de se lancer dans une tirade bien sentie, parfaitement claire, idéalement ciblée pour féliciter un salarié. En effet, trouver le bon ton et le mot jute, y ajouter de la précision et de la sincérité n’est pas donné à tout le monde. Gare aux sorties de piste qui pourraient se révéler contre-productrices, voire dévastatrices. Imaginez, votre responsable qui commence par vous féliciter comme il se doit et qui finit par vous reprocher une mauvaise attitude lors d’un séminaire. Ou encore ce chef d’équipe qui, en réunion souligne le formidable travail collectif, en prenant bien la peine de mentionner la contribution de chacun… sauf la vôtre.

 

À chaque prouesse son type de félicitation
Souligner, mettre en valeur, récompenser, célébrer vos prouesses… votre chef est définitivement bien motivé à passer à l’action. Un grand coup de gong tibétain pour marquer toute nouvelle vente de votre service (il faut que ça se sache!), un courriel pour relayer les félicitations d’un client lors d’une présentation, une note à paraître dans le journal d’interne mettant en avant les exploits de tel service, l’affichage sur un babillard des notes de clients satisfaits, la mise en place d’un mur des réussites où chacun afficherait ses succès du mois… Si votre gestionnaire voit grand et s’il est très généreux, outre ces petites attentions informelles, il peut mobiliser davantage d’énergie, d’argent et de temps pour vous inviter au restaurant, pour organiser une remise de prix humoristique ou encore pour développer une boutique en ligne sur laquelle des salariés récompensés pourraient se faire plaisir…

 

Définitivement, il est important de souligner l’implication et la réussite d’un salarié. N’attendez pas que ses résultats soient mirobolants pour lui témoigner votre reconnaissance. Il pourrait se décourager, s’épuiser, voire être tenté d’aller voir si l’herbe n’est pas plus verte ailleurs.

 

 

 

 

Articles récents par
Commentaires

Réseau d'emplois Jobs.ca

#