Les 7 tendances de l’environnement de travail du futur

Plus de flexibilité, de digitalisation et de diversité, moins de systèmes hiérarchiques, pour une gestion du capital humain plus intelligente : telles sont les grandes tendances à venir pour l’environnement de travail du futur.

Sodexo, spécialiste des services de qualité de vie, publie chaque année depuis 2012 une étude portant sur les grandes tendances au travail et leurs évolutions. Son but : fournir au monde professionnel – et en premier lieu aux directeurs des ressources humaines, aux dirigeants et aux chefs d’entreprise – des clés pour imaginer le futur des environnements de travail de demain, afin de mieux les anticiper. L’édition 2018 de cette étude se concentre sur sept thématiques fortement reliées entre elles par un thème central : l’intelligence collective, indispensable à exploiter face à l’essor de la robotisation et de l’intelligence artificielle.

Questionner l’Internet des objets

Considérée comme la troisième révolution d’Internet, l’Internet des objets (idO) représente les échanges d’informations et de données provenant de dispositif du monde réel avec le réseau. Des mégadonnées à interroger, avec un important travail de pédagogie à mettre en œuvre vis-à-vis des employeurs, notamment en matière de protection de la vie privée et des menaces à la sécurité.

Cultiver l’intelligence émotionnelle

Parce que nos vies sont un kaléidoscope de plus de 500 expériences émotionnelles quotidiennes, il faut pouvoir mieux les apprivoiser pour mieux les cultiver, y compris sur le lieu de travail. Bien prise en considération, l’intelligence émotionnelle (IE) peut ainsi devenir une compétence de base pour les organisations hautement performantes et les grands leaders de demain.

Intégrer la génération Z

La génération Z, ce sont ces nouveaux actifs nés après 1995 et qui commencent à arriver en nombre sur le marché du travail avec leurs propres codes : une attente forte en matière de technologie, un mélange vie privée/vie professionnelle plus naturel. Ces employés remodèlent leur environnement de travail et obligent à repenser les échanges intergénérationnels.

Prendre en compte l’économie du partage

L’économie du partage, ce n’est pas qu’une formule tendance, c’est aussi une réalité : celle de ces entreprises qui s’écartent du concept traditionnel de propriété pour promouvoir une efficacité maximale de la main d’œuvre et des matériaux. Partage de bureaux et d’équipements, flexibilité du travail : cette économie semble vouée à perdurer et doit donc être prise en compte.

Repenser l’équilibre hommes-femmes

Pour les entreprises qui veulent surmonter les déséquilibres hommes-femmes, il importe d’abord d’examiner les obstacles qui freinent la progression des femmes : préjugés, inégalités de traitement, manque d’accompagnement… La voie à suivre nécessitera une transformation culturelle nécessaire, en raison de la grande valeur ajoutée qu’apporte une amélioration de la diversité.

Transformer l’expérience au travail

Si les nouvelles technologies sont sources d’importants avantages, la complexité du monde du travail continue de croître tandis que les niveaux d’engagements des employés à l’échelle mondiale restent faibles. C’est cette équation qui se trouve au cœur de l’expérience au travail, avec une gestion du capital humain de plus en plus utilisée comme solution de transformation pour aider les employés et organisations à donner le meilleur d’eux-mêmes.

Encourager les entreprises responsables

Pour réussir, les sociétés ne doivent pas seulement penser économie à court terme mais aussi devenir des acteurs du changement autour de problèmes environnementaux et sociaux à grande échelle. Une tendance encouragée par un nombre croissant d’employés, qui souhaitent eux-mêmes agir de façon responsable.

Commentaires

Réseau d'emplois Jobs.ca

#