Cabinet, entreprise, indépendant — Comment choisir?

Travailler en cabinet juridique, en entreprise ou indépendant, comment choisir? 

Un avocat peut intégrer un cabinet juridique et travailler ainsi sur différentes affaires pour le compte d’entreprises et de particuliers, clients de sa firme. Il a aussi la possibilité de travailler en entreprise, au sein d’un département juridique dans le cas de grosses structures, ou en tant qu’unique garant des questions juridiques dans le cas de PME. Enfin, il peut se lancer à son compte en créant son propre cabinet. Chaque expérience apporte son lot d’enseignements, et pour cela, mieux vaut savoir à quoi s’attendre avant de choisir sa structure : les environnements de travail et les types de missions peuvent grandement varier.

Cabinet d’avocats: juriste avant tout

Le travail en cabinet est la forme la plus courante de travail pour un avocat, c’est également la première idée que l’on se fait du juriste. Si vous cherchez à acquérir une expertise en droit, que vous aimez la diversité et les nouvelles rencontres, alors cette structure est faite pour vous.

Au sein d’un cabinet, un avocat ne traite que de questions juridiques. Il intervient au tribunal pour défendre ses clients, contrairement à la plupart des avocats d’entreprises qui travaillent à l’interne.

Un avocat en cabinet intervient sur plusieurs affaires et traite avec différents clients. Même dans un cabinet spécialisé, aucune affaire ne se ressemble. Vous devrez ainsi toujours faire face à de nouveaux problèmes à résoudre, à de nouveaux cas à éclaircir.

Les cabinets sont d’excellents tremplins pour les débutants, car ils permettent d’apprendre le métier de juriste à proprement parler et de se rôder dans des domaines hétérogènes.

Avocat d’entreprise: des juristes en affaires

Présentement, entre 10 et 20 % des avocats travaillent en entreprise. Un avocat peut gérer seul toutes les questions juridiques de l’entreprise ou bien travailler au sein d’un service juridique complet, tout dépend de la taille de la structure. Pour une entreprise, même une PME, avoir un juriste à l’interne est un sérieux atout.

En entreprise, le droit n’est pas la seule préoccupation que vous aurez. Les enjeux d’affaires font aussi parties du paysage. Vous aurez à travailler en partenariat avec des gestionnaires de projets, des commerciaux, des ingénieurs, des gestionnaires…

Vous vous investirez dans une seule et même cause : celle de votre entreprise. Pour cela, vous devrez vous spécialiser dans le secteur de votre compagnie et dans ses problématiques propres. Vous deviendrez un véritable expert des questions juridiques de votre branche d’activité.

Les relations sont généralement plus personnelles qu’en cabinet, vous côtoyez les mêmes personnes tous les jours et vous pouvez développer des relations professionnelles plus durables.

Dans une petite structure, vous serez plus autonome en tant qu’unique garant du droit dans votre entreprise. Vous devrez souvent travailler sans superviseur et vous serez peut-être amené à conseiller la direction. Vos tâches pourront être très variées car elles toucheront toutes les problématiques juridiques d’une entreprise.

Être indépendant: une aventure tentante

En vous mettant à votre compte, vous deviendrez véritablement indépendant, libre de choisir les affaires dont vous souhaitez vous occuper. Il faudra, bien sûr, vous faire connaître et créer votre clientèle, une étape généralement ardue. C’est pour cette raison que, bien souvent, se mettre à son compte se fait après une expérience professionnelle conséquente.

Un avocat indépendant doit s’occuper intégralement de la gestion de son entreprise : comptabilité, recrutement, communication, commercialisation, administration… Il faut donc être attiré par l’entrepreneuriat et aimer prendre des responsabilités variées. De plus, un avocat indépendant est rémunéré en fonction des services qu’il propose, il doit donc avoir une âme un peu commerciale et un certain goût du risque.

PME, service juridique, cabinet ou indépendant : quel que soit votre choix, sachez que vous aurez toujours la possibilité de changer au cours de votre carrière. Rien n’est figé. Même s’il faut parfois être patient et faire des sacrifices, changer d’environnement de travail ou vous former sur un nouveau domaine est toujours envisageable.

Réseau d'emplois Jobs.ca

#