Party de bureau

Et oui, nous y sommes, le compte à rebours a commencé et les partys de fin d’année envahissent nos agendas. Entre le cadeau du bureau et celui de Ma tante Annette il ne nous reste plus que quelques plages horaires disponibles pour répondre aux demandes incessantes de notre CFO qui veut boucler son budget ou clore sa fin d’année ! Comment rester serein ou sereine face à ces sollicitations de toutes parts ou encore comment être frais et dispo le lendemain du party de bureau devant le comité de vérification ?

  1. On n’oublie jamais que le party de bureau est un évènement professionnel. On va y rencontrer notre Président, le comité de direction, notre boss et nos collègues. Il faut soigner son image et en profiter pour y développer son capital sympathie ou son réseau à l’interne. Il ne sert à rien de parler plus et d’accaparer notre patron toute la soirée !
  2. Ce n’est pas parce c’est Noël qu’il faut se laisser aller… Oui c’est une période de fêtes ou l’on doit faire preuve de générosité MAIS ce n’est pas le meilleur moment ou endroit pour solliciter une augmentation ou une promotion… Sachez garder vos doléances pour une autre fois ! « Politically correct » me diriez-vous ? Réserve et sagesse plutôt.
  3. On ne se goinfre pas avec les petits fours ou avec le repas et SURTOUT on limite l’alcool. Je sais vous ne lisez que ce genre de trucs en ce moment mais croyez-moi, on ne vous le dira jamais assez : « un verre ça va , deux verres bonjour les dégats ! » Il est permis de boire un peu certes, car si vous restez à l’eau plate (sauf cas de rares problèmes graves au foie) vous pourriez avoir l’air d’un rabat joie qui ne sait pas profiter des événements, mais vous n’êtes pas obligés de ramper sous la table ou encore de raconter vos exploits de jeunesse avec votre cousine Isabelle en chantant des chansons à boire….
  4. Évitez les sujets tabous comme : la dernière vague de mises à pied (un peu de respect pour ceux qui ont écopés…), le dossier sensible de l’heure, les gaffes de votre supérieur de 2002 (sauf si lui-même est capable d’en rire), le sexe au bureau (que votre collègue du 3ème étage couche avec la nouvelle vérificatrice du 5ème n’est pas de vos affaires) et encore moins le prix qu’à payer votre patron son chalet dans les Laurentides…
  5. Chaque party de bureau a son style et ses participants. La soirée entre collègues sera probablement plus propice à la détente, la blague et oui on le sait au « memering » (pour les non initiés il s’agit de « goseps » ou encore de commérages). Le lieu idéal pour lancer des questions qui trouvent souvent les vraies réponses ou presque…Souvent on va se faire de petits cadeaux avec un budget déterminé et une pige organisée à l’avance. C’est sympa mais n’oubliez pas que la règle en matière de ligne de conduite et de consommation d’alcool est la même. Ici, les conjoints ne sont pas les bienvenus, ils vont s’ennuyer et ils ne vont rien comprendre à vos blagues sur le grand « dudule » de la vérification interne. La tenue vestimentaire peut être plus relaxe ou « fashion » mais on évitera quand même le top transparent ou le décolleté trop invitant …La version plus officielle du party de l’entreprise est organisée par l’employeur, à défaut du précédent (assumée par les collègues eux-mêmes) vous êtes les invités de l’entreprise qui tient à vous remercier pour vos bons et loyaux services ainsi que pour votre performance exceptionnelle. On y met donc ses humeurs, doléances et autres frustrations au placard ce n’est pas le moment. On garde sa bonne conduite et notre tenue vestimentaire devra être conforme avec le type d’évènement. Toutes les règles énoncées plus haut sont applicables (idem pour le décolleté).

    Il existe encore une autre version du fameux party, c’est celui qui est organisé par certains de vos fournisseurs. Il est bon de savoir avant d’accepter quelle est la politique de votre entreprise à ce sujet car certaines organisations refusent toute invitation pour des raisons d’éthique. Ne vous mettez pas dans l’embarras ! Souvent l’évènement auquel vous êtes convié vous mettra en relation avec d’autres chanceux d’autres organisations. C’est un excellent moyen pour réseauter mais attention encore une fois. Voici quelques sujets tabous que vous devrez pas aborder (même si vous êtes tentés ou sollicité) : les questions relatives à votre relation d’affaires sont proscrites, vous ne parlerez donc ni de votre budget, ni de votre insatisfaction eu égard au service (logiquement dans ce cas vous auriez du refuser l’invitation), ni de vos histoires internes (la politique interne doit rester interne) , n’oubliez jamais que vous représentez votre employeur et donc vous avez une image à préserver. Dans le même sens, on ne se cherche pas un nouvel emploi lors de ses évènements c’est complètement de mauvais goût et c’est très mauvais pour votre crédibilité.

    Sur ce, nous vous souhaitons de très bonnes fêtes, ménagez-vous pour votre party entres amis ou avec la famille car c’est avec celui-ci que vous finirez l’année, soyez donc encore frais et dispos pour Ma tante Annette, vous aurez besoin de toute votre énergie et n’oubliez pas que le Père Noel ne boit que du Coke diète !

Articles récents par
Commentaires

Réseau d'emplois Jobs.ca

#